Accueil > Ecoconstruction > Menuiseries > Choisir ses menuiseries

Choisir ses menuiseries

le bois, l’artisan...

mardi 18 juillet 2006, par

En cherchant des ouvertures en bois de pays faites par une entreprise locale la plus artisanale possible, j’ai appris pas mal de choses.

Il y a des menuisiers un peu partout qui savent encore réaliser des ouvertures, mais ce savoir-faire est en train de se perdre car des usines se sont mises à faire du sur-mesure voila quelques dizaines d’années... et donc les jeunes artisans n’en font plus ou du moins ne seraient pas compétitifs pour le faire (pas l’habitude, donc pas la rapidité).
Les jeunes en apprentissage ne l’apprennent carrément plus.

Donc il reste les anciens, et les artisans spécialisés dans la réalisation d’ouvertures très particulières pour les logis de caractère, type châteaux ou maisons bourgeoises...bref tout ce que les usines ne feront pas.

Dans la pratique, on a passé un max de coups de fil à des menuisiers des pages jaunes de notre coin, en leur demandant toujours, même s’ils ne faisaient pas (il y en a beaucoup spécialisés dans l’aménagement interieur, les cuisines équipées...), s’ils ne connaissaient pas quelqu’un qui le ferait. La surprise passée, l’accueil a toujours été bon, compréhensif, voire carrément enthousiaste ! On a aussi contacté les artisans référencés dans les annuaires écologiques parce qu’ils utilisent des produits de traitement non toxiques et trouvé quelques adresses via internet.
Au final, on trouvé une entreprise de menuiserie semi artisanale tout prés de chez nous et vraiment sympa au niveau du contact, et on l’a préféré à un artisan plus traditionnel mais aussi beaucoup plus cher, plus loin et d’un contact moins agréable.

Les aspects sociaux des entreprises sont difficiles à apprécier, quoique moins si elles sont très locales. Par exemple, l’entreprise que nous avons finalement choisie organisait justement des portes ouvertes à l’époque de nos recherches, donc on est allés visiter les ateliers et boire un coup...! Le risque d’exploitation des salariés parait diminuer avec la taille de l’entreprise, même si ce n’est pas une règle absolue.

Le bois

Concernant le bois, des essences locales comme le chêne et le douglas conviennent très bien, mais le châtaigner aussi, et il sera moins cher si l’atelier en utilise habituellement, ce qui est assez rare. De toutes façons, il faut du bois de classe 3.
Les volets intérieurs sont en sapin, parce que pas du tout soumis aux intempéries (classe 1).

Dossier Forêt du site des Amis de la Terre
 : un dossier sur les forêts tropicales et pourquoi il vaut mieux éviter d’utiliser du bois tropical...

Chez Lapeyre, il y a des fenêtres en chêne pas chères (gamme tradition chêne : chêne de france lamellé-abouté), mais c’est fabriqué en usine. C’est du chêne massif, sauf les panneaux pleins (remplis en contreplaqué), le bois est archi traité (insecticide et fongicide) et les épaisseurs des montants sont à comparer avec un ouvrage de facture artisanale.

La quincaillerie (systèmes de fermetures, pièces en métal diverses) peux être de qualité très variable : par exemple, une crémone peux valoir entre 30 Euros (caille totale qui risque de se tordre au premier tour de poignée) et 3000 Euros (pièce d’art)...!

Serrurerie BRIONNE

Il est important de prévoir à l’avance si l’on désire des volets intérieurs, car il faut intégrer les charnières (paumelles).

Le traitement

Obtenir des menuiseries non traitées semble assez rare, les artisans étant tenus d’assurer une garantie décennale sur leur ouvrage s’ils effectuent la pose des menuiseries.
Concernant le traitements des bois, lire le dossier de la revue La Maison Ecologique n°10 (Août-septembre 2002).


Prix des ouvertures 800/1250 à 1 vantail double vitrage argon (avec petit bois rapportés et ferrage par paumelles à vase et crémone fonte en applique ) HT : 522 Euros + 264 Euros de volets intérieurs (2 panneaux repliables)

L’association Tiez-Breiz propose des stages de création d’ouvertures http://www.tiez-breiz.org/

Quelques adresses, pas forcément validées :
SARL BONNET Montaigu (85) 02 51 94 16 87

LMB SARL Montilliers (49) 02 41 75 82 82 70

SARL Delaunay La Chapelle sur Erdre (44) 02 40 29 76 93

SARL JOUAN Guenrouet (44) 02 40 87 64 55

sARL ELAIN La Turballe (44) 02 40 23 31 59

C Lobien Menuiseries (49) 02 41 75 23 70

MINCO Aigrefeuille (44) : entreprise certifiée ISO 14 000, qui n’emploie ni solvants, ni produits chimiques dans les traitements de ses bois

et pour des produits de traitement écologiques
Guy Thuau Mortagne (85) 02 51 65 05 88