Accueil > Ecoconstruction > La maison 3 E

La maison 3 E

Ecologie, Entraide, Economie

mardi 29 novembre 2005

La maison autonome expérimente une maison écologique
pour moins de 20 000 euros de matériaux

Rechercher efficacement et pour le long terme, une nouvelle manière de « construire », c’est proposer des maisons simples, saines et agréables à vivre à proximité des gisements des différents matériaux de base.
En replaçant l’habitat dans son milieu rural originel , les bilans écologiques, économiques et financiers sont sans aucune commune mesure avec ce qui existe aujourd’hui. C’est rendre accessible à plus grand nombre, un habitat décent où le critère de sélection n’est plus celui d’un problème financier mais celui d’un choix de vie différent, avec ses exigences et ses immenses avantages. Plus encore, c’est participer activement et directement à la difficile et passionnante recherche d’une nouvelle économie liée à une manière d’habiter et de vivre vraiment écologique .

Au même titre que boire et manger, la maison est ce lieu où nous passons la moitié de notre temps, fait partie de ces quelques besoins vitaux qui fondent nos vies et notre mode de vie, notre culture et notre civilisation.
Cinquante ans de parpaings, grands consommateurs de pétrole, chauffés à 1800 °C, ont rayés de notre patrimoine culturel des siècles de savoir-faire et de sagesse et se sont imposés uniformément et en tout lieu.

Quand on sait que le prix d’achat d’une maison est en soi prohibitif, que le coût de l’emprunt bancaire majore ce prix d’une fois et demie, donc que le prix de revient de la maison s’élève jusqu’à 2 fois et demie le prix d’achat, il est bon de faire le rapport entre le nombre d’années de travail salarié pour s’acheter une maison et le temps nécessaire, seul ou à plusieurs pour bâtir directement son domicile. La conclusion en est souvent si manifeste que l’idée de bâtir un peu, beaucoup ou totalement sa maison devient sinon évidente, pour le moins raisonnable ; car au terme du bilan du temps passé hors de son logement pour payer sa maison ou son loyer, il est probable qu’une impression de « perdre sa vie à la gagner » génère chez beaucoup un malaise profond et persistant .
L’enjeu du bâtir autrement est intiment lié au : vivre autrement.
La manière dont on gère son investissement dans le logement engage la liberté qu’on se donne pour vivre sa vie.
C’est d’abord et avant tout un travail sur soi pour oser gérer sa vie en dehors des sentiers battus .
c’est participer activement et directement à la difficile et passionnante recherche d’une nouvelle économie liée à une manière d’habiter et de vivre vraiment écologique. Vu sous cet angle, construire sa maison c’est se construire soi-même et construire la société de demain.

C’est pour toutes ces raisons qu’après avoir construit et mis au point une maison complètement autonome en eau et électricité, nous avons décidé de mettre nos savoir faire en construisant une autre maison , encore plus performante, encore plus écologique, et surtout encore beaucoup moins chère, en paille et terre, dotée de solaire passif et dont le but est de faire avancer l’idée :

- que le coût d’une maison écologique conçue de manière simple et astucieuse peut défier toute concurrence quant au prix de revient des matériaux et mieux encore si l’entraide et la confiance en réduit d’autant le coût,

- qu’une maison écologique peut utiliser entièrement des matériaux issus des ressources de la terre avec un minimum de transformation et très peu d’énergie fossiles, dont les performances en termes de santé, de confort, d’écobilan énergétique, de non pollution et de recyclage, n’ont rien à envier aux produits industriels,

- qu’une maison écologique peut être belle, utilisant la plasticité de la terre ou des végétaux facilitant des formes plus créatives,
qu’une maison écologique participe à restaurer convivialité et activité en milieu rural à travers la valorisation des produits de la ferme et de l’élevage : paille, bois, laine, et l’instauration d’une entraide collective pour bâtir son lieu de vie tout en créant des circuits courts de distribution.

Cette maison , nous l’avons baptisée : MAISON 3 E :

1 . ECOLOGIQUE :
Les matériaux de proximité (très peu de transport) sont fabriqués par le soleil donc sans pétrole : paille, bois local non traité, bambous, chanvre, laine de mouton , terre, ..., renouvelables et recyclables, en résonance avec le corps humain, de faible coût énergétique et autorisent des formes esthétiques en alternance avec la ligne droite. Pas de ciment, pas de ferraillage, mais de la chaux de la brique pilée pour l’étanchéité, des bambous pour rigidifier la dalle, aucun traitement des bois, aucune peinture synthétiques etc.

2. ECONOMIQUE :
Très économique à l’achat, le coût des matériaux ne dépasse pas 20 000 euros pour 70 m².Très économique en matière de chauffage, la maison est conçue comme un unique grand capteur solaire et se passe d’une technicité complexe en utilisant le simple bon sens :

JPEG - 59 ko
Vue de l’intérieur en cours de construction

La paille à l’extérieur, très isolante, arrête le froid avant le mur. Ce même mur, véritable radiateur constitué de Brique de Terre Comprimées ( B T C ) fabriquées à l’aide d’une presse à main, ainsi que le sol, également en terre comprimé, captent les rayons solaires d’une verrière , accumulent la chaleur pour la rayonner d’une manière diffuse à travers la maison.

Le verre simple, le moins cher de tous, ayant le meilleur bilan énergétique que tous les autres doubles ou triples vitrages pourvu qu’il soit géré par un volet, demande une petite gestion de 2 minutes par jour. Les fondations profondes, en double rangées de briques isolantes, récupèrent les 12 ou 13 ° C du sous sol accumulés dans une masse de gravier.


3 . ENTR’AIDE :

Le travail partagé peut diminuer de moitié le coût d’une maison . Il apporte la satisfaction d’avoir acquis confiance et savoir faire, régénère le tissu social et évite de perdre sa vie à la gagner en contractant des emprunts lourds qui engagent toute une vie.

Ce concept « maison 3 E » rend l’habitat écologique accessible au plus grand nombre, redéfini la notion du travail et de l’argent et rapproche l’habitat du monde rural et paysan à travers le choix des matériaux issus de l’agriculture locale .

Une formation pour écoconstructeurs et professionnels :

Les week-ends de formation, portent sur toutes les phases successives indispensables à l’édification d’une maison adoptant les mêmes principes, conceptions simples mises en oeuvre par des professionnels. Ils procurent un savoir-faire et l’expérience nécessaire pour envisager de prendre en main partiellement ou plus complètement la construction de votre propre habitat.


LIVRE : " De la maison autonome à l’économie solidaire " de Patrick Baronnet - éd. La maison autonome Installer et vivre l’autonomie : 20 ans de recul : ( photographies, schémas, explications des installations, adresses), 18,30 € port inclus

D V D LA MAISON 3 E : Ecologique Economique Entr’aide - éd. La maison autonome
Un document exceptionnel qui explique la construction de A à Z d’une maison en paille, terre, ossature bois, laine de mouton, puits canadien, chauffe-eau solaire etc. et qui vous donne l’idée de participer activement à construire partiellement ou totalement votre maison sans passer votre vie à la payer 27 € port inclus

Renseignement pour les stages et les dates : Ecocentre : HEOL la maison autonome
route de Louisfert 44520 Moisdon la rivière site : heol.org mail : heol@waika9.com
tel : 02 40 07 63 68