Accueil > Ecoconstruction > Energie > Production d’électricité > Eolienne et photopiles en autonomie

Eolienne et photopiles en autonomie

dimanche 2 octobre 2005

La famille Baronnet à choisi de se couper du réseau EDF auquel elle était initialement raccordée, grâce à une éolienne "vents faibles " et des panneaux photovoltaïques, branchés sur des batteries.

L’éolienne "Vents faibles" démarre avec des vents de 2,4 mètres par seconde : elle tourne toute l’année et couvre la totalité des besoins en électricité de la maison, qui consomme 5 kWh par jour en moyenne.
Sa production annuelle est proche de 2000 kWh, sa puissance, 350 W. Elle est perchée à 18 mètres de haut, son envergure est de 4,5 mètres, et sa vitesse de rotation est de 120 tours par minutes.

Une première série de ce prototype, qui fonctionne depuis 4 ans, sera bientôt proposée au public. Cette éolienne est aujourd’hui commercialisée au prix de 7000 E.

Les photopiles ou panneaux photovoltaïques font 6 m2. Elles produisent environ 400 Watts en été, et complétent les creux de production de l’éolienne. Elles sont orientées par un moteur d’essuie-glaces actionné pendant 3 secondes toutes les 20 minutes et sont inclinables selon les saisons, car le soleil est plus bas en hiver.

Le local technique abrite les 24 batteries (en bas), qui stockent l’énergie électrique issue de l’éolienne et des photopiles. Elles assurent une autonomie de 6 jours sans soleil et sans vent.
L’onduleur (en haut) permet de transformer le courant 24 Volts en courant alternatif 220 Volts compatible avec les appareils ménagers classiques.


Voir en ligne : Association heol - la maison autonome


Héol - La maison autonome Route de Louisfert 44520, Moisdon-la-rivière Tél/Fax : 02 40 07 63 68 baronnet@heol.org
http://delmotte.brice.free.fr/heol/

Auton’home production : fabricants et distributeurs de l’éolienne "vents faibles" : La Roche Bernard (56) 02 40 66 99 92

Livre "De la maison autonome à l’autonomie de penser" P. Baronnet