Accueil > Ecoconstruction > Energie > Séchage du linge > Séchage du linge en appartement

Séchage du linge en appartement

mardi 29 novembre 2005, par Baboo

Comment se passer de sèche-linge quand on vit dans un 40 m2 à deux.

Ca parait bête, mais il m’a fallu le voir chez une copine pour m’en inspirer, alors je me dis que ça peut servir à d’autres : je fais sécher mon linge à ma fenêtre, et figurez-vous que quand j’ai voulu accrocher des pitons pour mettre une fiçelle, il y étaient déja...ben si. Il y en a à peu près tous les 40 cm à mi-épaisseur du mur, avec une cheville. Comme quoi les anciens en avaient dans le ciboulot (et surtout ils n’avaient pas la fée électricité pour les decérébrer).

J’en vois déja qui se disent que ça doit prendre la pluie, eh bien presque pas. La pluie c dingue comme ça tombe verticalement finalement ! Quand il tombe des corde bien sûr, je le rentre.

J’imagine ceux qui se disent que dehors l’hiver ça ne sèche pas, eh bien si. Il faut simplement ne pas tasser le linge et l’accrocher de manière à ce qu’il ne repose pas sur lui-même : à pendre ou sur des cintres si on est ennemi du fer à repasser, et pas posé sur le fil.
En général, sauf quand il tombe des hallebardes, le taux d’humidité de l’air extérieur est inférieur à celui de l’air intérieur, parce que nous produisons beaucoup de vapeur d’eau en respirant, en cuisinant, en nous douchant...et en faisant sécher du linge dedant...! Si ça sèche plus vite dedant, c’est que le chauffage fournit d’avantage de chaleur, qui va être utilisée pour évaporer l’eau contenue dans le linge (synonyme de "sécher le linge"), et donc vous consommez d’avantage d’énergie sans avoir plus chaud pour autant, et vous avez plein de vapeur d’eau chez vous.

Cela dit je n’ai pas l’expérience avec un bébé et des couches lavables, c’est peut-être la limite du système, mais je vous tient au courant si jamais je passe par là, hein.

Ah oui, autre précision, je met en priorité les gros trucs très mouillés dehors (jeans, serviettes de toilette...), et ça me permet d’avoir une excuse pour continuer à faire sécher mes culottes à l’intérieur, j’ai ma pudeur.

Et sinon face à l’argument esthétique, "ça va être moche", ben je n’ai pas de réponse, les goûts et des couleurs ça se discute pas, mais une centrale nucléaire ou un stockage de déchets radioactifs c’est pas très joli non plus, en plus des autres inconvénients que ça présente.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.