Accueil > Eau > Des idées d’économies du côté des comportements

Des idées d’économies du côté des comportements

mardi 27 septembre 2005

Des idées souvent toutes simples pour faire baisser sa consommation d’eau, en commençant par les premiers usages : la salle de bain et les WC...

Ne pas gaspiller l’eau chaude, c’est une double économie sur vos factures d’eau et d’énergie !

Préférez la douche plutôt que le bain

Une bonne douche vaut bien un grand bain et coûte beaucoup moins.
Le calcul est simple : une douche représente une consommation d’environ 15 litres à la minute tandis que prendre un bain nécessite jusqu’à 200 litres d’eau (c’est à dire un douche de 13 minutes, à vos montres !).

Dents, rasage, mains,... fermez les robinets

Faire sa toilette en laissant l’eau couler à flots a un prix. Ainsi, si l’on estime qu’il faut 3 minutes pour se brosser les dents et que 15 litres d’eau s’échappent du robinet à la minute, au final, c’est 45 litres qu’il aura fallu dépenser.
Lavez et rincez la vaisselle dans une cuvette plutôt que sous l’eau courante.

Chasse d’eau : réglez le flotteur

Voir les articles sur les toilette sèches, c’est encore le mieux, mais si l’on doit se servir de toilettes à eau :
9 litres, c’est la quantité d’eau que contiennent la plupart des réservoirs de WC, et qui s’écoule à chaque fois que la chasse est tirée. Chaque personne consomme en moyenne quotidiennement 45 litres d’eau potable en répétant ce geste plusieurs fois par jour.

On peut agir sur cette consommation en réduisant le volume d’eau à l’intérieur du réservoir. Pour cela, il suffit de régler le flotteur vers le bas.
Pour réduire ce volume d’eau, il existe d’autres solutions plus ou moins recommandables.

Certains conseillent de mettre une brique dans le réservoir. Mais elle finit par se désagréger et des particules d’argile peuvent devenir source de fuites lorsqu’elles viennent se coincer sous le joint d’étanchéité.
D’autres préconisent la bouteille d’eau en plastique, mais elle peut aussi engendrer des désordres si elle n’est pas bien stabilisée.

Une solution efficace consiste à utiliser des éco-plaquettes.


Pelouse, jardin... Arrosez précis

En été, votre pelouse jaunit, grille, mais ne meurt pas. Aux premières pluies d’automne, elle reverdit. Si vous ne pouvez supporter de la voir dépérir, alors comme pour le jardin, arrosez malin.
N’hésitez pas à utiliser l’eau de pluie récupérée dans des citernes ou encore l’eau d’un puits ou d’une source.

Evitez d’arroser au moment le plus chaud de la journée avec des systèmes d’arrosage classique qui martèlent, tassent la terre. Préférez des systèmes plus doux (micro-asperseurs) qui évitent la saturation ou des dispositifs de goutte à goutte plus localisés pour le jardin. Ceux-ci peuvent être mis en route le soir ou la nuit avec des programmateurs journaliers ou hebdomadaires qui se fixent sur la tête du robinet. Vous éviterez ainsi une trop importante évaporation.

Le paillage protège de la chaleur et maintient l’humidité au sol. Il évite aussi l’utilisation de désherbant. Enfin, un binage vaut deux arrosages.

Voiture : lavez, n’inondez pas.

Le lavage d’une voiture à raison d’une fois par semaine peut représenter jusqu’à 10 m3 par an avec un jet d’eau classique. Cette consommation peut être divisée par deux si on installe un limiteur de débit en bout de robinet, par 3 ou 4 si on utilise un seau et une éponge.

Conception d’une maison

Pensez à rapprocher la production d’eau chaude le plus près possible des points de puisage.